[DIY] Décorez vos meubles avec de la mosaïque

[DIY] Décorez vos meubles avec de la mosaïque

Voici un petit tutoriel pour savoir comment décorer ses meubles en faisant une mosaïque. C’est très pratique si vous avez déjà rencontré des problèmes de liquide rencontrant le bois (exemple : des fruits qui pourrissent)(ce n’est qu’un exemple, bien sur qu’on n’est pas du genre à oublier des fruits)(on n’oublie pas non plus nos patates)(sérieux, vous avez déjà vu des patates pourrir vous?).

Exemple des 3 dernières réalisations.

Pour ma grande première, j’avais soigneusement ramassé des cailloux sur le bord de la route, et pour les carreaux j’étais allée dans un magasin de bricolage et j’avais demandé des échantillons “pour voir ce que ça donnerait chez moi”. Voici donc un ensemble de fleurs et nénuphar, sur une table de nuit achetée à 8€ chez Emmaüs. Le problème, c’est que les trous entre les carreaux étaient beaucoup trop grands, pas pratique pour faire les joints!

Pour ma deuxième, j’avais payé le meuble encore moins cher : table basse ramassée en bas de chez moi parce que les voisins en face le jetaient. Cette fois, j’avais voulu faire une évolution chaud-froid, d’où l’explosion de couleurs. Très contente du résultat, mais ultra pas pratique à nettoyer à cause des creux dans le joint : on la lave avec un gant de toilette.

Pour la 3ème, on a acheté des planches chez Leroy Merlin et on a construit notre propre meuble (c’était plus pratique pour répondre aux différentes problématiques de la cuisine). Côté mosaïque, on a épuré en privilégiant le blanc, et on a insufflé une explosion des carreaux de la gauche vers la droite.

Matériel nécessaire

- du temps : au moins 2 jours
– un meuble en bois, à poncer s’il faut. Pas de contreplaqué.
– des carreaux : maintenant on peut les acheter à l’unité dans les magasins de bricolage
– du ciment-colle, je n’ai pas de photo, mais il existe des pots de 1 kg qui pourront vous resservir plusieurs fois
– joint poudre, différente couleur existe (au dessus, on a essayé en gris, puis ivoire)
– une spatule en métal
– une spatule en caoutchouc
– une bassine dont vous ne vous resservirez plus que pour le carrelage
– une éponge, même combat
– un couteau, même combat
– du scotch
– un marteau
– une pince
- des gants de protection en latex (ça réduit les chances de se couper, et ça protège vos petites mains)

et bien sur de quoi peindre le reste du meuble si nécessaire!

Etape 1 : le puzzle

A l’aide de votre marteau et de votre pince, cassez vos carreaux. Attention, il peut y avoir des projections, et certains carreaux peuvent être coupants. Si vous voulez, au lieu d’acheter des carreaux vous pouvez acheter des assortiments de carreaux en pâte de verre précollés à du plastique. Ca sera plus rapide, mais plus cher.

Ensuite, il faut placer les carreaux sur le meuble. Attention à ne pas laisser trop de trous : de toute façon lorsque vous les collerez, vous déplacerez tous les carreaux et les trous s’agrandiront.

Etape 2 : le collage

Une fois vos carreaux bien en place, prenez votre ciment-colle et votre couteau, et tartinez vos carreaux. Prenez-les un par un, et essayez de ne pas faire de mouvement autre que la torsion du poignet : ça vous permettra de le replacer plus rapidement.

A la fin, voilà à quoi ça ressemble. N’oubliez pas de placer le scotch sur la tranche du meuble, afin d’éviter que du ciment colle ou du joint ne s’y dépose. Vous auriez du mal à peindre par dessus ensuite.

Laissez reposer 24h – sinon, vous risquez de décoller les carreaux en plaçant le joint

Etape 3 : les joints

A présent prenez votre bassine, vos spatules, la poudre pour joint. Suivez les doses prescrites. Attention sur la quantité à prévoir : en fait, vos joints sont bien plus larges que dans le cas d’un carrelage normal. Donc, si vous devez remplir 1m² de surface, prévoir 2m² est judicieux.

Enfin, vous pouvez tartiner. C’est toute une science : imaginez vous tartiniez du nutella. Là, il faut s’assurer que chaque trou de la tartine contient du nutella. Attention aux bulles d’air, donc.

Pour cela, je passe d’abord avec la spatule en métal. Puis la spatule en caoutchouc. Enfin, allez-y avec les mains (délicatement protégées par des gants de latex) si nécessaire. Pour les bordures, c’est très délicat alors je le fais avec les mains seulement : il faut que la bordure soit douce, et ne laisse pas dépasser de coin d’un bout de carrelage (ça pourrait être coupant).

Enfin, il faut passer l’éponge pour que les carreaux refassent surface. Attention à ne pas trop creuser les joints dans ce but!

Laissez sécher 24h encore.

Etape 4 : les finitions

Pendant que ça sèche, vous pouvez entamer les finissions : enlevez le scotch, et peignez.

Quand les joints sont secs, vous pourrez reprendre votre couteau et enlever les petits pétouillis de ciment-colle qui reste sur les carreaux. Ouais, bon, ok, pour le DIY manucure on repassera plus tard.

Passez une dernière fois l’éponge, et voilà! un nouveau look pour une nouvelle vie!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>